Lettre à Stéphane de Groodt (24)

Mon maître, mon gourou, mon Groodt

Chose promise, chose bue surtout si c'est une mouette au charbon... Préparez Marie Cotillons et Brice d'Artifice, aujourd'hui est la Fête Nationale de l'Absurdie ! Oui, en ce 16 Tom Novembre, jour béni des farceurs, des rêveurs, des conteurs, des facteurs de bonne humeur de bonne heure, des écriveurs et des bons parleurs (à ne pas confondre avec les beaux parleurs, ni avec les baux parieurs !), nous allons farcer, rêver, conter, facter (de facto), écriver (pardon Victor, pardon Hugo !) et parler à Audrey Tautou et de rien, enfin surtout de rien comme d'hab' ! Faisons mouliner nos cerveaux lents, parfois plus utiles que des biscottos, et faisons mouliner nos soupes au lait en utilisant des Krist'in Scott aux tomates (le Krisprolls anglais, si on est patient !).

Bienvenu en Absurdie, le pays le plus libre de l'univers, ni rose, ni bleu non plus (car on ne sait pas trop bien où il se situe). Déclarée nation parmi les nations depuis 3 ans, encensée par moi-même depuis 2 ans, abandonnée par son plus loyal sujet depuis 1 an, l'Absurdie souffre ... Elle ne fait plus parler d'elle, ni de plumes, pas même de poils à bois dans la main d'un bûcheron corse... J'en ai la chair de volatile plumé qu'on ne va pas tarder à faire rôtir sur la place publique (please, évitez l'ail dans le fût !). Il est temps qu'on peut de redonner ses lettres de popularité à ce beau pays qui n'est pas le mien mais le tien vaut mieux que 2, tu l'as toujours su donc tu l'as eu... Je m'égare-à-L'Annpo (nouvelle méthode d'écriture intérieure pour mieux communiquer !).

Redorons le blason terni, le bouclier brisé, les balustres du bas-fond et le pur mexicain (heu, le mur... non pas celui là non plus !).

Remettons au goût toujours les calembours et les camemberts (retrouvez les "on ne dit... mais ..." dans mes chroniques "N'importe quoi !").

Jouons avec des chiffres et des lettres mais surtout avec démo (pour bien se comprendre !).

Renouvelons les contrepèteries et les pèteries en chœur (avec une préférence pour les premières, style "le singe lèche plus vite dehors"...).

A vos méninges, laissez tomber le ménage et le manège pour l'opération "Tempête du cerf-veau" ! Dégainez vos burlesqueries les plus loufoques, vos mots fins qui se mangent sans fin. Laissez exploser vos messages à l'Absurdie et postez les en commentaires.

Et comme c'est la fête nationale, la meilleure Absurdité sera récompensée d'une bouteille de vin Montagne St Emilion !!!

Retour à l'accueil