On regarde souvent les nuages. Essentiellement pour savoir quel temps il fait. Sont-ils gris et menaçants comme les cheveux d'un savant fou ? Au contraire, sont-ils fins comme des cheveux d'ange ? Ils filent comme le vent, ils s'effilochent, ils ressemblent à un mouton ou à un gros chamallow. Les plus scientifiques distingueront les gros cumulonimbus, les cumulus à basse altitude et auxquels on trouve toutes sortes de formes étonnantes, les cirrus qui ressemblent à des coups de pinceaux, les floconneux cirrocumulus, etc...

Personnellement, je ne m'intéresse pas à leurs noms mais à leur esthétique. Si on prend le temps de les observer, vraiment, on les découvre différemment. Parfois un rai de lumière passe par là, une autre fois les nuances jouent des coudes entre elles ou avec la nature qui l'entoure. Levez la tête, plongez dans le ciel.

La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
La tête dans les nuages
Retour à l'accueil