Le ghetto

Prendre l'air de la chanson "Armstrong" de Nougaro, remplacer les paroles par le texte ci-dessous et vous obtenez un exercice que j'adore faire.

C'est comme, c'est comme une petite voix qui me dit "où tu vas ?"

"Je vais, je vais dans l'ghetto noir." Elle me dit "n'y vas pas ; c'est sombre, c'est triste, c'est dérisoire." Moi je dis "oublie ça.

C'est là qu'y a la lumière, lumière, celle qui donne un sens à ma vie. C'est la musique que j'préfère, préfère, celle qui donne un sens à ma vie."

C'est comme, c'est comme c'te petite voix qui dit "le jazz, j'aime pas !"

J'lui dit, j'lui dit "pourquoi t'aimes pas ?" Elle me dit "c'est trop noir ; c'est sombre, c'est triste, c'est dérisoire." Moi je dis "oublie ça.

Le blues, le jazz, c'est toute ma vie, ma vie, c'est la lumière qui m'a éblouie. Le blues, le jazz, c'est toute ma vie, ma vie, c'est la musique qui me donne envie."

Retour à l'accueil