Toute porte raconte une histoire. D'autant plus si elle est très ancienne. Certaines ne peuvent plus s'ouvrir, certaines n'ont plus de clés, d'autres ont été condamnées et encore d'autres sont toujours utilisées. Et seuls ceux qui les empruntent savent ce qu'elles gardent. Un petit intérieur douillet ? Une réserve ? Une salle de conseil dans un palais ? Une cuisine ? Un patio ? Un coffre ? Un passage secret ? Ou tout simplement un secret...

Une porte peut être l'ombre d'elle-même, un vestige, une marque, un vague souvenir de ce qu'elle fût il y a longtemps... Elle est devenue un mystère. Elle est le secret.

Une porte peut aussi être juste une ouverture. Porte ouverte sur la rue, sur une pièce, sur un espace quelconque, sur le monde qui l'observe... Et là il n'y a plus de secret. Quoique !

Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Porte fermée, secret gardé
Retour à l'accueil