Noël J-16 : c'est chez qui cette année ?

Pour certains, la question ne se pose même pas. Soit d'office c'est toujours chez les grands-parents ; le patriarcat prône et règne sur la tribu.

Et puis il y a les autres qui se posent une question cruciale qui peut faire basculer du côté obscur toute la fête de Noël : chez qui cette année ? Rien que cette toute petite question peut déjà devenir source d'un conflit familial digne d'un règlement de compte à OK Corral.

Sans sortir les flingues, mais juste les portefeuilles (pour les comptes) ! Pour les fêtes, on fait des formules au choix :

- formule tantine organise et on divise entre nous tous. Cela dérape si l'on n'a pas donné un budget AVANT ! Et oui, tantine a des goûts de luxe et a oublié que sa belle-sœur venait d'être licenciée, que son neveu (pas le préféré) était étudiant et que son frère (l'autre tonton) venait d'être papa pour la 5ème fois ! = risque de conflit !

- formule on tourne tous les ans. Tiens, tiens, cela fait 4 fois que l'on se retrouve chez cette si chère tantine mais 1 seule fois chez ce pauvre tonton ! Faut dire que chez lui il fait froid (ben oui, une vieille maison avec terre battue et non isolée ... hà c'était la grange ?!), le repas n'est pas très digne de notre région (on avait dit foie gras, pas le gras du foie !) et il invite (à notre insu) ses insupportables beaux-parents. Mais pourtant, tous les ans, il insiste, il précise 4 mois à l'avance que cette année c'est chez lui mais bon ... = risque de conflit !

- formule jeune couple qui vient de s'installer mais n'a pas la place (spécial budget serré ... mais pas que).

- formule famille trop nombreuse qui reste chez elle car on n'a pas envie d'avoir 10 gamins surexcités qui crient, courent, pleurent, ... entre nos meubles (parce que chez eux ils ne font rappeler à l'ordre alors que chez nous les parents sont en mode "off" !).

- formule on fête les anniversaires en même temps et on ne sait jamais si on doit offrir 1 cadeau pour Noël + 1 pour l'anniv' (parce que si on en fait juste 1 seul ça fait radin mais si on en offre 2 et les autres 1 on a l'air vraiment ridicule ou on passe pour richard frimeur le cousin de Richard Branson !).

Au milieu de tout cela, il y a les familles recomposées avec lesquelles il faut composer avec 4 paires de grands-parents (c'est déjà pas évident avec 2 !) ; les familles où madame veut aller dans sa famille et monsieur dans la sienne. Ils pourraient réunir tout le monde (mais version Roméo & Juliette c'est Noël au tison, funèbre oraison !). Il y a ceux qui viennent de loin (à loger bien sûr !) ; ceux qui au contraire veulent partir très loin (tradition, quelle tradition, il faut s'ouvrir aux autres cultures !).

Quelque soit votre conjoncture familiale, il y a un moment où il faudra prendre une décision. Faites le bon choix !

Retour à l'accueil