Noël J-8 : la trêve de Noël, un message de paix

Les humains peuvent être capables de merveilleux moments de fraternité, notamment entre peuples différents et dans des moments de grande souffrance (il faut souvent un malheur pour rapprocher les gens !).

Une très belle preuve de fraternité (on en reparle aujourd'hui pour fêter son centenaire) est le cessez-feu dans les tranchées. Des hommes, qui ont en commun de se retrouver dans un conflit qu'ils n'ont pas choisi, de vivre dans des conditions épouvantables, ont su faire preuve d'intelligence, de clémence, de pardon, ... d'humanité. Même en sachant qu'il leur faudrait rejoindre leurs camps respectifs, ils ont choisi de célébrer ensemble une fête commune à leur culture européenne. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'ils étaient tous des bons chrétiens mais l'époque était bien différente, tout cela avait un sens qui nous échappe aujourd'hui. Nous sommes maintenant bien trop égoïstes, dans nos petites vies, notre quotidien où tout ce qui compte en priorité, c'est nous.

Les mots pardon & fraternité sont remplacés par jalousie et individualité. Bien sûr, le traditionnel rassemblement familial est une forme de fraternité mais à condition qu'il n'y ait derrière aucune rancune, aucun non-dit, aucun secret, aucun favoritisme, aucune rivalité.

La période de Noël est propice aux rapprochements, surtout familiaux, mais aussi amicaux (ou plus si affinités) car c'est le moment de la fraternité : la Nativité ! La naissance ... Je ne vais pas parler religion mais émotions ! Que ce jour soit celui de votre re-naissance ! Je vais dégouliner de bons sentiments en disant qu'il faut pardonner à ceux qui ont pu (parfois bien involontairement) vous blesser et demander pardon à ceux que l'on a blessés. Éclaircir les quiproquos, c'est éclaircir votre ciel intérieur !

Oui c'est facile à écrire (bien moins à appliquer !) et je suis bien naïve de penser que chacun est pourvu d'amour, de capacité de renoncement, de résilience (Mandela nous a pourtant montré le chemin !), ... d'altruisme.

Pour Noël, je ne vais pas souhaiter la paix dans le monde (ce n'est même pas une utopie tant l'Humain a fait preuve d'esprit de conquêtes de tout temps), je vais juste souhaiter la paix dans vos vies (et l'amour aussi !) et ce sera déjà un bon début.

En hommage à ces soldats qui ont bravé les ordres il y a presque 100 ans, à la mémoire de ces hommes qui auraient voulu passer les fêtes au chaud avec leurs familles, à ceux qui sont tombés, ceux qui sont restés, aux gueules cassées, ... (on a tous un ancêtre qui a fait au moins une guerre, en espérant que nos enfants n'en connaissent aucune !) je vous demande de faire un petit geste symbolique : faites la paix avec une personne de votre entourage !

A l'image du film "Un monde meilleur" (magnifique !), cela peut provoquer une réaction en chaîne et apporter un peu plus de bonheur dans cette période morose.

Cette année, à Noël, offrez du bonheur !!!

Retour à l'accueil