Sans queue ni tête et sans fin

Histoire du soir, bonsoir, histoire du jour bonjour !

En ce nouveau jour de décembre 2014, la fin approche. La faim ? Normal c'est l'heure du petit déj' ! Mais il ne s'agit pas de cette faim. Enfin, pas encore. Pour arriver à mes fins de vous faire comprendre ce que je veux dire à la fin, je file tisser la toile du net.

Réfléchissez un peu, de quelle fin puis-je bien parler ? La fin du monde ? On y est presque, le monde continuant à basculer dans le cacao, non le chaos dont il s'est lui-même tartiné, heu entouré. L'Homme est un dé-structeur (il a de multiples facettes !) au même titre qu'il est con-structeur (no comment !), voire créateur (sans vouloir offenser LE Créateur des chrétiens, Mister D en personne).

Donc la fin du monde est pour bientôt mais on a encore droit à quelques années de répit. Ce n'est donc pas ça. La fin en soi ? In fine, tout est une fin en soi : la soif de vivre (et la fureur aussi !), se nourrir (histoire de ne pas rester sur sa faim !), protéger sa tribu (le tribut à payer pour avoir une famille !), trouver un travail et le garder en essayant de ne pas se faire lourder (ou essayer de garder ses lourdes allocs pour éviter d'aller travailler !), ... Quelle est votre fin en vous ?

Mais ce n'est toujours pas de cette fin là dont je parle. La fin de vie ? Ho my god ! J'espère ne pas y être encore mais comment savoir si votre propre fin est venue ? Elle viendra quand son heure sera elle-même venue mais l'heure de la fin n'est-elle pas le début d'autre chose ? Si vous aviez le choix, à quelle heure souhaiteriez-vous partir ? A midi ou à minuit ? Peu importe, il y aura tout ce que vous voulez aux Champs Elysées. OK nous ne sommes pas dans la mythologie grecque (hé oui, révisez vos classiques !) mais on ne peut exclure une réincarnation en déesse, à inclure dans les diverses possibilités d'une nouvelle vie (une autre chance quoi !) après votre vie actuelle (c'est plus optimiste qu'après la mort !). Moi vouloir être un chat ... et avoir plein de vie-alitée !

Bon, la fin de vie n'est pas pour aujourd'hui (enfin j'espère !) donc il ne reste plus qu'un ou deux "doicoupes" fins. La fin de l'Euro ? Enfin une vraie bonne nouvelle ? Pas sûr ! Ce serait la fin de l'économie européenne, l'effondrement monétaire, la crise mondiale (quoi, elle existe déjà la crise ?!). Pas très réjouissant. Passons à la fin du film. Cette période est propice au remplissage des salles obscures pour voir un film sombre sur écran noir. Mais il y a aussi des films gays et joyeux (et parfois les 2 en même temps !), des dessins animés et des films d'animations (c'est kiffe-kiffe bourricot, n'est-ce pas Winnie ?!). Bref, il y a le choix et quoi que vous alliez voir, à un moment donné, vous verrez le mot FIN ou The end ou rien du tout, on passe direct au générique et puis basta, merci d'être venus et bonjour chez vous.

Bon, je crois qu'il reste encore la fin de l'année. Mais oui bien sûr, nous sommes à la veille du réveillon. 2015 J-2 !!! Jour de la St Roger ! Qui connaît un Roger ? Moi je connais M. Suchard, Roger Suchard. Généralement, il a du succès en fin d'année. Dans son bel habit noir les femmes craquent et meurent d'envie de le porter à leur bouche ; et lui, fond de plaisir... La fin de l'année, même avec -5° C, va être caliente ! Chaud les marrons (et les noisettes) ! Dis donc Roger ... Demain c'est la St Sylvestre mais pour lui non plus ce ne sera pas la fin mais le pin !

On peut continuer à délirer ainsi sans fin bien que toutes les bonnes histoires en ont une (ou plusieurs !). Alors je vous souhaite une bonne St Roger et attention à la tentation si vous croisez Suchard (si vous croisez Richard aussi, car il gère un max !).

Retour à l'accueil