...la bonne à Mari...us (c'est la coutume qui le veut) avant d'être la bonne du curé (une autre coutume !).

La fée des jeux 2 mots (moi et non la FDJ !) fit des blagues de conne et s'marra en Irlande. Parce que là-bas Michel n'aime que les blagues-à-remparts (c'est une histoire vieille comme la pierre comme disent les bikers qui avalent le bitume).

Il faut vieux motard que jamais que tu ne te cultures au pub mais au club où George, le boy qui make me cry, baby, gone... C'est un truc à savoir parce que si vous ne le savez pas, sachez le, baby George va mettre le sachet, non le paquet. Il en remettra une couche en Bombers...

Après un passage chez Claire en Irlande pour voir le lac, direction l'Ecosse où je trouvais Eliot en loques ! C'est le double effet whisky, cool non ?! Eliot veut trinquer. Je ne préfère pas. "Nessie, Nessie", insiste-t-il. Devant mon refus, je vis son ire lente puis il cassa sa pipe. Pfout ! Parti en fumée Eliot ! Non !!! Nessie, je vous jure ! Dommage, il avait la peau lisse...

Après l'Ecosse en manque de Wallace, je pris le chemin de Gromit, le petit nom du Pays de Galles, loin de la France. Je me sens sans berger alors je repense à Michel, au lac, aux loques de Ness. Quelle péripétie que la sienne, la prohibition n'est pas un but en soi...

Au Pays in Galles, je vis Charles et sa petite maison dans la bergerie. Au milieu de toutes ces vieilles pierres, Camilla se sent chez elle. Ça lui ressemble tellement, elle connaît les lieux par cœur (elle était facile !).

Mon périple anglo si con touche à sa fin limier. Un détour via air mail (à la place de l'e-mail et mieux qu'Air Malaysia) pour saluer ce cher Sherlock. Je lui demande où est Emma ? Peel ou face ? Non, Watson of course. Élémentaire me répond-il. Je lui dis que je suis allée plus loin que la classe élémentaire avant de me souvenir que chez eux tout est inversé. Ils font tout à l'envers ces Englishs, de quoi en perdre son latin ou plutôt son celte (-ti Teuillac, clin d’œil à la Haute Gironde depuis la petite Bretagne !).

Holmes est perdu sans sa Katie qui l'a quitté pour faire une cruisière autour du Tom ! Elle aurait pris le Titanic qu'elle ne serait pas tombée plus à pic à glace. Ça fait froid dans le dos quand on y pense-ment. Mais bon sang ne saurait mentir. Alors menthe à l'eau ou Ricard cœur de lion ? Je ne sais point de croix-zade où je m'égare sans crier. L'air des highlands sûrement. Non celui des fish'n chips ! A éviter au petit déj' après avoir pris le ferry, parole de Brian ! Il a testé à Bangkok et Bangkok l'a pris. Et oui, il faut éviter les tests au Cerrone quand on parle musique. Et que tout le monde se mette à chanter...

On en revient à la France car si tous les chemins mènent à Rome, ils passent par Marseille où Fanny attend les rois qui lui fendront son cœur. C'est les mages-hic (c'est à cause du Lillet en Galles ; Sheila même chanson mais la différence c'est que c'est à l'envers !). Dès qu'ils arriveront à destination, ils feront sa fête au prophète et pis à Fanny, c'est tout et c'est fini !!! (il était temps !).

Retour à l'accueil