Et au milieu coule un marais

En bordure d'estuaire on trouve des marais et des gens (mais ni de lineau ni de vent-Ura).

Dans les marais de Braud et Saint Louis, il y a des broderies volantes (nature-ailes) à flanc de champs et de canaux. Ce n'est ni Venise, ni Pise, ni Maryse l'aviatrice.

On trouve des entrelacs de points d'eau, des entre-canaux, des tonnes de céréales et des tonnes de chasseurs...

Et puis il y a St Louis en personne qui est passé par là, au temps jadis et autant en emporte le temps.

Il ne faut point être débordé pour emprunter les chemins inondés. Les oiseaux n'en ont cure de jouvence. L'échassier enjambe le fossé, les cygnes se laissent bercer, les ragondins se taquinent.

Et au milieu s'écoule le marais...

Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Et au milieu coule un marais
Retour à l'accueil