Citadelle (part V)

Mon tour de la citadelle de Blaye a continué la semaine dernière par une matinée mitigée mi-nuageuse mi-ensoleillée.

Ne pouvant faire le tour complet côté fleuve, me voici à arpenter une des deux extrémités complètement opposées : le champ de tir.

Au pied de la citadelle, dans les fossés, un espace rectiligne est parsemé de colonnes de pierres de tailles différentes. Cet endroit sert de lieu d'entraînement pour le club de tir de la ville. En était-il de même pour les militaires basés ici ?

Le champ de tir débouche sur un lieu plus vaste. Ici et là des portes accèdent aux souterrains, aux prisons, ou à d'autres endroits. Vu l'état, je ne suis pas certaine que les guides utilisent tous ces passages. Mais un jour, il faudra que je me décide à la faire cette visite... Tant de lieux sont inaccessibles au promeneur lambda.

Tout au bout, derrière le mur d'enceinte, le stade. De l'autre côté du fossé, derrière le refuge tagué du champ de tir, des ruines de ce qui semble être une maisonnette.

Décidément, la citadelle conserve encore bien des secrets !

Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Citadelle (part V)
Retour à l'accueil