Poisson d'avril et lapin de Pâques

Certains passent du coq-au-Ricoré à l'âne ma sœur Anne ne vois-tu rien venir. Mais cette année nous passons du poisson (vendredi saint oblige !) d'avril au lapin de Pâques avec un détour par la poule d'eau et le lièvre de Mars. Sans oublier la vache folle et son taureau ailé (qui est le plus fou des deux ?), le cheval d'arçon de café, le canard de biais (boiteux), l'oie zivetée, le mouton à cinq pattes, la chèvre de Philippe Seguin et le chien de Michel Berger.

On se croirait dans une ménagerie tellement c'est le cirque. Pourtant nous ne sommes qu'à la campagne. Terre de tranquillité, de plénitude, d'air pur, de sérénité, de bonheur, de prés, de champs, de chemins caillouteux, de chemins cabossés, de chemins aménagés, d'animaux, de bêtes à poils, de bêtes à plumes, de bêtes à bon dieu, de bêtes à gamma, de... La ferme !!! (OK j'arrête).

En plein labeur, il faut manier la charrue comme Ben-Hur pour ne pas être à la bourre. Les labours n'attendent pas et après il faudra battre le beurre. Et ta sœur ? T'inquiètes pas pour Elle, Marie-Claire est une Femme Actuelle qui se passionne de Modes et Travaux dans Mon Jardin. Pas du style à passer une annonce dans le Chasseur Français. Elle Vogue sur la vague du web, sur le site "adopte-un-paysan-dans-le-pré-du-bonheur.com". De temps en temps, elle file chez le voisin car l'herbe est toujours plus verte à côté. Mais comme le reste, le vert se fane, le verre se vide, le vert sang de la montagne, le ver se terre... Et voilà l'hiver !

Les saisons passent et passent les jours et les nuits avec mon ennemi : petit, fier, bagarreur, passant d'une poule à une autre. Bien sûr que c'est le coq ! What did you expect ?

Bon en attendant les célébrités qui n'arrivent pas avec célérité, je vais ramasser le céleri, ravie de préparer une rémoulade pour le dîner. Ce soir, c'est soirée spectrale ! Une sacrée soirée introspective en perspective. Les fantômes du passé et ceux dans le placard se donnent rendez-vous le 1er avril pour se faire des blagues. Ils s'accrochent des arêtes sur le squelette histoire de ne pas être dépareillés. Ensuite ils font les cloches avec leurs chaînes. Avec la fibre optique, ils arrivent même à hanter internet. Les bugs, ce sont eux et non un problème de réseau ou d'utilisateur !

Mais là je m'égare dans les méandres de mon cerveau en oubliant ma mission première : vous parler du poisson d'avril et du lapin de Pâques. Mais maintenant, il est trop tard !!!

Retour à l'accueil