Chouette c'est l'été !

Oyez, oyez, c'est l'été et c'est pas la ouate qu'elle préfère mais les transats près de la piscine ou la natte en palmier sur le sable fin.

En étant plus pragmatique, ou réaliste, l'été, vraiment, c'est ça :

-la plage : sable dans le maillot, sable dans les cheveux, sable dans la voiture, cheveux super rêches, coups de soleil et autre bronzage partiel, 1 heure supplémentaire en voiture pour trouver une place + 20 minutes de marche pour se baigner, pas de place pour planter le parasol, trop de vent pour planter le parasol, trop de monde pour reconnaître le parasol, glace fondue, glace au sable, mer trop froide, trop de méduses, trop d'algues, trop de touristes.

-la piscine : chlore qui pique les yeux, enfants qui font p... dedans, cousin qui fait la bombe juste à côté, chien qui aboie en faisant tout le tour, bouée dégonflée, matelas dégonflé, mari trop gonflé (du ventre), eau trop froide, eau trop trouble, ho trop de monde, pas de place pour la serviette, serviette tombée dans l'eau, cousine tombée dans l'eau avec la serviette.

-le départ en vacances : valises introuvables, valises trop petites, valises cassées, trop de valises de toutes les tailles, plus de place dans le coffre, plus de place pour belle-maman, plus de place pour le chien, plus de place sur la galerie non plus, plus de carte routière, GPS pas à jour, péage trop cher, nationales trop longues, pauses pipi trop fréquentes, pause vomi trop tardive, pauses dodo pas incluses, rapatriement sanitaire, ambulances pour les uns, corbillard pour les autres, vérification de la triple alarme (sonore, voisins, pitbull), planque des bijoux chez mamie à la maison de retraite, bouchons, bouchons, bouchons, trop de monde.

-le camping : dans quel sens la tente, à quelle heure les croissants, pas d'assez d'ombre, pas assez beau, pas assez de sanitaires, pas assez de nettoyage de sanitaires, trop de moustiques, trop de vieux, trop d'enfants, pas assez de terrains de boules, pas assez d'apéros, marre des cartes postales, vive les e-cartes portables, marre des tongs en vrac, marre de la soirée couscous, vive le concours miss camping, au secours y'a miss camping qui veut m'embrasser.

-les restaurants pour touristes : arnaque, plus chers, moins frais, coût supplémentaire si vue sur un monument ou le port ou la mer mais pas si tu laisses belle-maman (casée sur la galerie !) en caution, choix trop dur, tickets resto ou pas, ça à l'air bon ou pas, qu'est-ce qu'ils mangent à la table d'à côté, attente pour avoir une table, attente pour passer commande, attente entre les plats, trop de monde, rapidité pour la note.

-les sites touristiques : espèce de c.... de touriste devant mon objectif, c'est plus cher entre le 14/07 et le 15/08, attente pour payer, attente pour visiter, trop de monde, guide ne parle pas assez fort, trop loin car trop de monde, on ne voit rien, trop de monde.

-la préparation de la rentrée scolaire : liste à rallonge, cahiers de l'an dernier disparus, séance d'essayage d'encre des stylos, séance de taillage des crayons, séance d'arrachage des 3 pages ayant servies en juin, combinaison internet + magasin, trop de marques, trop de choix, trop de carreaux, essuyage des larmes, McDo en compensation du cartable pas pris car en rupture de stock, trop de monde.

-la rembauche : où sont les autres, qui est parti, qui est revenu, à qui le tour, et toi tu vas où, c'est bien aussi la Creuse, quoi de neuf, c'est un souvenir, trop d'américains aux States, trop de chinois à Paris, trop d'espagnols au Pays Basque, ...

Finalement, l'été, si on fait le constat, il y a trop de monde où que vous alliez. Donc cette année, RESTEZ CHEZ VOUS pour en profiter ! Belle-maman et le chien vous diront merci !!!

Retour à l'accueil