Dictons et citations, vraiment ?

Un éternel recommencement n'en finit plus de tourner en rond !

Un éternuement en cascade vous laisse asséché !

Un misanthrope misogyne n'est pas mi-fique mi-raisin !

Une lucarne ouverte vaut mieux qu'une carne vue sur la ferme.

Un paréo vous pare en bas.

A ceux qui ont une "grande gueule" : si votre parachute est mal fermé, évitez de l'ouvrir !

Un chaud lapin préfère la cocotte que la papillote.

Prenez garde de ne pas vous faire plumer lorsque vous êtes en file indienne.

Verser une obole ne vous donne pas droit à une auréole ; alors que tendre votre bol vous donne droit à un Oréo.

Celui qui est connecté regarde la vie de la télé-réalité ; celui qui est déconnecté regarde la réalité de la vie.

Contrairement aux humains, les reptiles font preuve de sang-froid en toutes circonstances.

Il ne sert à rien de courir ... il faut juste partir à l'heure !

Une abeille, c'est une guêpe qui a abusé des Miel Pops !

A cheval donné on ne regarde pas les dents, à moins qu'il ne te les montre...

La recette de la blanquette de Francette même à la franquette sur la banquette te prend la tête.

Cols chics dans les prés finissent empaillés !

Si un gland devient un chêne, un con reste un con...

Riz cantonais, pleurote cantonmeur.

Embrasement passionnel : quand on a chaud au Q, on se brûle les doigts.

Retour à l'accueil