Voici un petit sketch écrit à l'occasion du Téléton.

1 scène avec 2 journalistes (J1 & J2), un écran de TV, un "maître de cérémonie" (MAC) et le public.

J1 : Bonsoir et bienvenus à Télé-ton.

J2 : La télé qui donne le ton !

J1 : Au programme ce soir, nous allons parler : de tondeuses et de tondus, de ton qui monte...

J2 : Y’a de l’orage dans l’air.

J1 : De ton air ...

J2 : Qu’est-ce que je disais.

J1 : De thon rouge ...

J2 : Je préfère mon blanc !

J1 : 2 tons, c’est pimpon !

J2 : Voilà, nous vous avons donné le ton du programme. Maintenant, est-ce que Maître A-Capella peut nous donner le « la » ?

Maître A-Capella parle en chantant ! Il apporte une enveloppe avec l’inscription « LA ».

MAC : La voilà !

J1 : Merci maître. Nous allons commencer par le jeu « 2 tons, c’est pimpon ». Le public doit deviner quel est l’objet qui se trouve LA, dedans. (montrant l’enveloppe).

J2 : Qui va être notre 1er participant ? Hà, monsieur. Bonsoir, vous vous appelez … Très bien X. Vous devez deviner quel est notre objet 2 tons qui se cache ce soir. Maître A-Capella, un indice SVP.

MAC : C’est petit.

J2 : Mais encore ?

MAC : C’est électronique.

J2 : M. X, une proposition ?

M. X : Une Gameboy.

J2 : Oui, bravo, vous avez raison, c’est un BIP d’alarme de voiture ! Marie-Myriam, qu’a gagné notre candidat ?

J1 : Hé bien, notre chanceux candidat du jour a gagné cette magnifique enveloppe en souvenir de sa participation à notre jeu « 2 tons, c’est pimpon ! ». Encore bravo à lui.

J2 : Sans transition et sans transistor, continuons notre programme avec les tondeuses.

J1 : Tout à fait Hubert-Michel. Qui parmi vous, cher public, utilise une tondeuse ? ... Maître A-capella, pouvez-vous aller interviewer ce jeune homme là-bas ?

MAC : Oui, j’y vais d’un pas décidé le questionner ! Quel modèle utilisez-vous ?

Public : Une tondeuse barbe et cheveux.

J2 : Ca doit vous prendre un temps fou. J’espère que vous n’avez pas une grande surface.

J1 : Merci messieurs pour cette brillante analyse sur les tondeuses, nous y voyons plus clair maintenant ! Mais le temps passe … Ce qui nous amène à notre prochaine rubrique : le ton monte !

J2 : Vous connaissez tous le principe. Maître A-capella va donner une note et vous, cher public, vous devez la reproduire, la faire monter et la tenir !

J1 : Maître A-Capella, on vous écoute, quel est la note du jour ?

MAC : le 9 !

J2 : Heu, vous n’avez pas une note de musique plutôt ?

MAC : Non ! le 9.

J2 : Bien, public, c’est à vous, allez-y pour le 9, on vous écoute.

J1 : Bravo, bravo. En effet, le ton monte mais la mayonnaise ne prend pas.Et si nous parlions maintenant de ton air.

J2 : Quoi mon air !?

MAC : Qu’est-ce qu’il a son air ?

J2 : Tu crois qu’il va plaire ?

MAC : Qu’il a une gueule d’atmosphère ?

J2 : Qu’il est terre à terre ?

MAC : Qu’il est planétaire ?

J2 : J’en ai le souffle coupé !

MAC : Il manque de surface !

J2 : Non, d’air !

J1 : Non alors ça, il ne manque pas d’air. Et en plus, je voulais parler de la qualité de ton air intérieur. On n’en parle pas assez mais c’est important de savoir comment est l’air que vous sniffez. Par exemple, si vous avez plantez du cannabis, il faut savoir que ce n’est pas une plante dépolluante.

J2 : En parlant de pollution, que pensez-vous de la raréfaction du thon rouge ?

J1 : C’est un fléau. Maître A-Capella, nous pourrions demander à notre public ce qu’il pense de cette question.

MAC : Est-ce que vous pensez que 7 questions c’est trop ? … Oui, il pense que c’est trop, 7 questions. On va se contenter d’une seule question. Que pensez-vous du thon en rouge là bas ?

J2 : Non, non, non, ne répondez pas. Maître A-Capella, changez de ton !

J1 : Nous pourrions finir sur un « 2 tons, c’est pimpon » ! Qu’en pense le public ? … Maître A-Capella, donnez-nous un SI.

MAC : SI, vous voulez ?

J2 : Qui va être notre 2° participant ? Madame ! Bonsoir, vous vous appelez … Alors, maître A-Capella, quel est l’indice ?

MAC : C’est petit.

J2 : Mais encore ?

MAC : C’est électronique.

J2 : Mme Z, une proposition ?

Mme Z : un BIP de voiture ?

J2 : oui, bravo, vous avez raison, c’est un BIP d’alarme de maison ! Vous avez gagné cette magnifique enveloppe en souvenir de votre participation à notre jeu « 2 tons, c’est pimpon ! ».

J1 : Sans transition et sans transistor, nous vous souhaitons une bonne soirée et un bon TELE-TON !

Retour à l'accueil