40

Pour mes 20 ans, j’ai eu la chance de faire partie des heureux finalistes d’un concours organisé par le CIJA pour exprimer ce que représentait « avoir 20 ans ». Ce fût une belle expérience avec ma 1ère publication officielle !!!

Je m’étais enflammée pour la merveilleuse prestation des Girondins de Bordeaux jusqu’en finale de l’UEFA (rappelez-vous mai 96 !). JPP (non, ce n’est pas Jean-Pierre Pernaut !) était côté Bayern mais c’était la belle époque de Zizou, Lizarazu, Huard, et tous les autres …

Je ne quittais plus mon écharpe (couleur Bordeaux à l’époque et non bleue marine) et mon statut d’étudiante bordelaise m’ouvrait les portes de Chaban et du palais Rohan qui accueillit nos "presques" champions pour une rencontre avec les bordelais.

Oubliée la déception d’une victoire que nous avons touché du bout des doigts, oubliés les milliers de supporters rentrant chez eux la mine triste. L’engouement fût tel que, 20 ans après, je m’en souviens encore et je ne dois pas être la seule…

Aujourd’hui, j’ai 40 ans et si aucune publication n’est prévue à l’horizon (dans l'immédiat !), je ne m’enflammerai pas pour l’Euro 2016. L’équipe de France n’est pas Bordeaux. Et oui, j’assume mon côté chauvin !

Tout a changé et si certains redoutent le passage à la nouvelle décennie, notamment celle des « quadras », je dois dire que je suis plutôt sereine, voire fière, d’entrer maintenant dans cette catégorie. D’ailleurs, on m’y a gentiment souhaité la bienvenue !!! Et oui, maintenant, je rejoins le groupe, le cercle de plus en plus étendu de mes amis, qui ne sont pas poètes disparus mais chansonniers en herbe ! Quadra ! des rides et de la sérénité ... Quand je ferais le double, ce sera toujours des rides plus de la sénilité ! Autant en profiter maintenant, rattraper ce que je n'ai pas fait les 20 dernières années (du parapente, du saut en parachute, de la formule 1, un rallye, le tour du monde, apprendre le chinois, ... ) ou juste finir ce que j'ai commencé (un livre ?!).

Pour certains, c'est le cap d'un changement : de vie, de conjoint, de boulot, de coiffure ! Et pourquoi ne pas se laisser tenter, se laisser happer par les sirènes de l'aventure ? Au lieu de rentrer chez soi en fredonnant "hey ho, hey ho, on rentre du boulot, y'en a marre des impôts, j'ai plus de libido, mon patron est mégalo, mon voisin un gros macho et j'ai pris 3 kilos !"

La vie de quadra s'annonce palpitante !!!! A moi d'en faire ce que j'en souhaite et c'est ce que je souhaite à tous ceux qui passeront par là. Viva 40 !

Retour à l'accueil