Cruelle réalité

Toucher du doigt les étoiles et s'apercevoir qu'elles ne sont qu'illusions. Atteindre la lune et la voir disparaître dans le brouillard. Plus tu y crois, plus tu es déçu.

Au début, on doute, puis on se dit que pour une fois on a de la chance et que, "pourquoi je n'aurais pas le droit d'être enfin heureux"... Oui c'est trop beau pour être vrai mais, parfois, les choses tournent bien, l'avantage change de camp, le vent souffle du bon côté. Les rencontres, les opportunités, l'état d'esprit, la conjonction Saturne-Mars, ... tout s'accorde. 

Le grain de sable dans le rouage n'est peut-être qu'un détail mais généralement les détails font la différence. Tu n'as pas vu ce petit grain ou tu n'as pas voulu le voir et maintenant c'est lui qui te rappelle à ta réalité. Le réveil est amer quand les rêves sont grandioses. Faire des plans sur la comète est-il réservé aux "grands" et les "petits joueurs" doivent-ils se contenter de plans sans ambitions ?

Ma réalité m'a rappelée qu'il n'était pas permis de rêver trop longtemps sous peine de désillusion plus grande encore. S'accrocher à quelque chose d'inaccessible ne fait pas vivre. La procuration ne te rend pas maître de ton jeu et soit tu es manipulé soit tu es oublié. 

Il faut juste avancer et affronter sa réalité car c'est elle qui a nous choisi. Ils sont combien à contrer le destin, à lui forcer la main hors des sentiers battus ? Nombreux. Ils sont combien à réussir au-delà des espoirs ? Les bonnes cartes t'assurent le coup d'avance mais pas toujours la victoire. Et rabattre les cartes de la vie, c'est jouer à pile ou face, à la roulette russe. Tes chances de réussite dépendent de ton ambition.

Ne te brûles pas les ailes. Un ange déçu est un ange déchu. L'amertume des regrets te laisse un goût de bile dans la bouche, remplit ton coeur de fiel. La mélancolie remplace ton rire et ton esprit devient caustique. Tes paroles se font venin, ton esprit se noirçit parce que tu as voulu faire battre ton coeur plus vite, plus fort, et il t'a explosé dans les mains.

On veut tous connaître quelque chose d'exceptionnel mais si le fait d'être vivant en ce moment même était tout simplement ce qui nous rend exceptionnel... C'est cruel, mais c'est la réalité !

Retour à l'accueil