Lettre à Stéphane de Groodt (26)

Mon maître, mon gourou, mon Groodt,

Vous ne savez certainement pas que vous le savez alors avant que vous ne sachiez que vous allez le savoir je vais vous le dire. L'année 2017 sera celle des changements. Pas maintenant, parce qu'on s'est rendu compte que le changement maintenant n'apportait pas que des bonnes choses !

2017 sera l'âne "é" de tous les dangers, à défaut d'être l'année des méduses. Bien que nous prévoyons quelques enlisements et corps mous échoués ! Cela me donnerait presque des élans patriotiques franco-canadiens. " Entendez-vous dans nos campagnes, gémir ce (non)véloce politicard qui vient jusque dans nos bras chanter pour nos filles sur le bord du littoral : seul sur le sable, les yeux dans l'eau, mon rêve était trop beau. L'printemps qui s'achève, je partirai ... à 100 000 € le mois". 

2017 sera une année étonnante, marrante, cuisante, roucoulante, et espérons-le point détonnante, navrante, médisante, et sanglante... 

2017 sera une année électrique, éclectique, électorale, épique ou pas, épuimoâ d'abord, épuikoâ encore, et pourkoâ pas ?!

2017 sera littrée-RER, lettrée tiret, livrée emballée, livres et citadelle... Du changement, j'ai dit. Mais ça, vous le saviez déjà.

Retour à l'accueil